Accueil > Activités > BIOGRAPHIE DU NOUVEAU PRESIDENT DE LA HALCIA MONSIEUR MAÏ MOUSSA ELHADJI BASSHIR

BIOGRAPHIE DU NOUVEAU PRESIDENT DE LA HALCIA MONSIEUR MAÏ MOUSSA ELHADJI BASSHIR

Né le 10 Avril 1964 à Gouré (Zinder), Maï Moussa Elhadji Basshir a été nommé Président de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA), le 23 juillet 2021, par Décret du Président de la République, Mohamed Bazoum, pris en conseil des ministres.

Marié et père de 3 enfants, Maï Moussa Elhadji Basshir est bien connu du milieu judiciaire.

Intégré dans le corps de la Magistrature du Niger en février 1998, ila fait ses débuts comme Juge d’Instruction. Il fut nommé par la suite, Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Maradi et de Tahoua, puis  Doyen des Juges d’Instruction au Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Niamey de 2012 à 2015. Il avait occupé le poste de Président du  même Tribunal  de 2015 à 2020 et cumulativement, Président du Pôle Judiciaire de Lutte contre le Terrorisme et la Criminalité Transnationale Organisée.

Conseiller à la Cour d’Appel de Niamey depuis 2020, Maï Moussa Elhadji Basshir assumait ladite fonction avec celle de membre de la Chambre de Jugement du Pôle Judiciaire de Lutte contre le Terrorisme et la Criminalité Organisée à la Cour d’Appel de Niamey, jusqu’à sa nomination à la tête de la HALCIA.

Au niveau Africain, Maï Moussa Elhadji Basshir a été l’un des points focaux du Réseau des Autorités Centrales et des Procureurs de l’Afrique de l’Ouest contre la Criminalité Transnationale Organisée (WACAP). Il a été Président de la Commission Supérieure de Recours auprès de l’Organisation Africaine pour la Propriété Intellectuelle (OAPI) à Yaoundé au Cameroun de 2017 à 2020.

Maï Moussa Elhadji Basshir est décrit comme un homme rigoureux et légaliste. Sa nomination à la tête de la HALCIA intervient quelques mois après l’élection du nouveau Président de la République Mohamed Bazoum, qui a inscrit la lutte contre la corruption et l’impunité au rang des priorités de son mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *