Accueil > Activités > LANCEMENT DES EPREUVES DU BEPC PAR LE MEN EN PRESENCE DU PRESIDENT ET MEMBRES DE LA HALCIA

LANCEMENT DES EPREUVES DU BEPC PAR LE MEN EN PRESENCE DU PRESIDENT ET MEMBRES DE LA HALCIA

BEPC 2021

La HALCIA joue sa partition

Le mardi 6 juillet 2021 ont débuté sur toute l’étendue du territoire les épreuves écrites du Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC). 150.663 candidats répartis dans 388 centres sont à la quête de ce premier diplôme qui ouvre les portes du lycée et des écoles professionnelles.
Ces épreuves qui débutent trois (3) semaines après la date initialement retenue, suite à des fuites de sujets se déroulent dans un contexte particulier avec des mesures draconiennes prises par les organisateurs parmi lesquels figurent la Haute Autorité à la Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA).

A l’instar de tous les examens et concours, la HALCIA est pleinement impliquée dans l’organisation des examens du BEPC, session 2021.
Ce mardi 6 juillet 2021, le président de la HALCIA Gousmane
Abdouramane a fait le déplacement du CEG 11 de Niamey, où le ministre de l’éducation nationale, Dr Rabiou Ousmane a lancé officiellement les épreuves écrites du BEPC.
Outre le président Gousmane Abdourahamane, l’on a observé une présence massive des commissaires de la HALCIA grâce à leurs gilets. Ces soldats de lutte contre la corruption et les infractions assimilées qui sont déployés un peu partout dans le pays observent avec un oeil vigilant les faits et gestes des candidats et surveillants dans les différentes salles d’examen.
Depuis son implication dans l’organisation des examens et concours au Niger, la HALCIA apporte chaque fois des innovations dans le but d’empêcher les fraudes et crédibiliser les diplômes. «Le but c’est vraiment de sécuriser les examens, d’aboutir à des examens propres. Il y a de nouveauté dans la circulaire car maintenant les épreuves sont sécurisées au niveau des commissariats et gendarmeries.

Une fois que les élèves auront composé, les copies vont être rassemblées par les présidents des centres qui vont sceller les enveloppes et les remettre dans les commissariats. Tout cela, c’est dans l’objectif de sécuriser les épreuves et nous HALCIA, on a veillé à ce que la circulaire soit respectée», a précisé la commissaire Mme Amadou Zara Mossi.
Partout sur le terrain, les commissaires de la HALCIA mènent leur travail avec expertise et une grande vigilance afin de détecter toute forme de fraude.
Le partenariat entre la HALCIA et le Ministère de l’Education nationale a été salué par le premier responsable du Ministère, Dr Rabiou Ousmane, a précisé par la même occasion que la HALCIA est pleinement impliquée dans l’organisation du BEPC du début à la fin du processus.
Depuis sa rencontre avec le président de la République le 4 mai dernier, la Haute Autorité de la Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées multiplie les investigations conformément à sa mission.

La Roue de l’Histoire n°1060 du 8 juillet 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *