Accueil > Activités > APPUI AUX RADIOS COMMUNAUTAIRES ET CLUBS ANTI-CORRUPTION

APPUI AUX RADIOS COMMUNAUTAIRES ET CLUBS ANTI-CORRUPTION

Dans le cadre du partenariat entre la HALCIA et le Projet d’Appui au Programme Frontière de l’Union Africaine (PFUA/GIZ), des radios communautaires et clubs anti-corruption des zones frontalières ont été identifiés comme partenaires dans la mise en œuvre des actions de promotion de la migration légale et de lutte contre la corruption dans les espaces frontaliers.

Pour mener à bien ces actions, les responsables des radios communautaires et des clubs anti-corruption concernés (50 participants) ont suivi en février 2018 une formation comportant les thématiques suivantes :

         la migration et la corruption transfrontalière ;

         les techniques d’animation et gestion des débats radiophoniques ;

         les droits et devoirs des migrants dans l’espace CEDEAO.

Au terme de cette formation, les participants ont pu proposer des méthodes et des thématiques de sensibilisation sur les questions liées à la migration, la corruption et la libre circulation des personnes et des biens aux frontières

 

Les radios communautaires (16) et les clubs anti-corruption (5) partenaires ont aussi bénéficié d’un appui en petits matériels de diffusion. Il s’agit des radios Alhéri (Bengou), Bassiyena (Tanda), Bonkaney (Falmey), Fadama (Bangui), Faran Boukar
(Gothèye), Kounari FM (Ouroguelagjio), Liptako (Téra) ; Maggia (Dogueraoua), Mourna (Dolé), Muryar Manoma (Kara Kara), Rakoumi (Dankassari), Rounkoundoum (Douméga), Tapoa (Say), Fara’a (Dioundiou), Nazari (Koré Mai Roua) et des Clubs anti-corruption de
Makalondi, Gaya, Dan Issa,Tchibiri et Konni.